Sélectionner une page
Le patrimoine architectural à Portbou de la fin du XIXe siècle
Rate this post

À des fins du S. XIXème, Portbou a été une des principales populations douanières à Europe avec près de 2.500 habitants. Parmi d’autres facteurs, le chemin de fer a été un des grands moteurs de croissance de la population grâce au développement commercial de l’époque.

Cette croissance soutenue des nouvelles sociétés capitalistes en développement, il va refléter à Portbou nouvelles formes architecturales de grande originalité.

Entre 1878 et 1900, le patrimoine architectural de Portbou a reçu grands contributions des architectes comment Joan Martorell, Salvador  Artigas,  Manuel  Almeda,  Alfons  Roule,  Enric  Catà,  Càndid  Julbé,  Joaquim  Roig,  Claudi  Diaz, Pelayo Martínez, Ricard Giralt Casadessús, Leopold Gil ou Antoni Papell.

 

La Maison Grande

La première construction excellée du moment a été la Maison Grande, située au côté de la voie ferroviaire. Il va être conçue comme un grand  bloc  de logis pour les travailleurs du chemin de fer au style des constructions des colonies industrielles de l’époque.

 

Les maisons de la bourgeoisie catalane

À l’autre bout urbain, s’ont bâti modèles de tour bourgeois, comme sont les maisons Herrero et Barneda de Gorgot, deux résidences somptueuses de la bourgeoisie catalane du moment données donné d’externaliser son pouvoir économique.

Ainsi donc, à des principes de siècle XXème le noyau urbain s’a consolidé à partir du Plano Général de Portbou, approuvé en 1888. Portbou a suivi en éprouvant nouveaux procès de croissance urbain et démographique jusque la décade de 1930.

 

Bâtiments excellés de l’époque

Bref, le bâtiments excellés de cette époque d’expansion et croissance sont:

  • Maison Grande (1875)
  • Marie Quarter des carabiners (1878)
  • Église de Sainte Maria (1878-1881)
  • Marie Bosch (1878)
  • Can Planàs (1880)
  • Marie Seul (1885)
  • Marie Barneda de Gorgot (1885/1887)
  • Hôtel Portbou (1885)

 

Source: Empordà Patrimoni

Pic: « 200_0074 » (CC BY 2.0) by narujen